top of page

SOMMET CARICOM-AFRIQUE : UNE PREMIERE HISTORIQUE

C'est l'annonce de la rentrée 2021 : le 1er sommet CARICOM - Union Africaine se déroulera ce mardi 07 septembre 2021 à Nairobi au Kenya.


Le CARICOM a confirmé l'organisation de ce sommet historique vendredi, via son site internet.


Le thème de cette première rencontre sera "Unité à travers les Continents et les Océans : Enjeux pour approfondir l'intégration".


A ce sommet seront présents : les Chefs d'Etats de la CARICOM et de l'Union Africaine, les Présidents de l'Union Africaine et de la CARICOM, les Présidents des Commissions Economiques Régionales d'Afrique, la Secrétaire Générale de la CARICOM, le Secrétaire Général de l'Organisation des Etats ACP et le Président de la Banque Caribéenne de Développement.


L'idée de cette rencontre fut initiée peu après la visite du Président de la République du Kenya Uhuru Kenyetta en 2019. Au cours de celle ci, il rencontra Andrew Holness, Premier Ministre de la Jamaïque et Mia Mottley, Premier Ministre de la Barbade. A Barbade, il réaffirma son souhait de bâtir des échanges panafricains entre l'Afrique et la Caraïbe, afin que les caribéens puissent également prendre part à la construction d'une "Afrique Globale".






PASSER D'UNE COOPERATION POLITIQUE A UNE COOPERATION ECONOMIQUE ET COMMERCIALE



Si les échanges bilatéraux entre les Etats caribéens et les Etats africains se traduisent par l'installation de missions diplomatiques de part et d'autres des continents (ndlr : Barbade possède un Haut Commissariat à Accra, Ghana ; Haïti possède une ambassade à Cotonou, Bénin...), il est impératif de passer d'une coopération politique à une coopération commerciale plus franche.


De plus, au delà de la valeur historique, les objectifs de ce sommet seront de mettre en place un pont commercial entre les Etats africains et caribéens. Si les chiffres démontrent une hausse des échanges entre les deux continents, elles restent marginales en comparaison des échanges Caraïbe-UE.

En effet, en 2019, les exportations des Etats de la CARICOM vers l'Afrique représentaient 3 % des exportations totales de la région (contre 1% en 2018) ; et concernaient essentiellement des matières premières. Ainsi, la diversification des échanges commerciaux vers le secteur tertiaire pourraient être un des enjeux de ce sommet.



Carla BENNETT, la nouvelle Secrétaire Générale de la CARICOM


Fortement fragilisé par la pandémie du Coronavirus, l'industrie touristique dont est dépendante la moitié des Etats caribéens est à l'arrêt depuis plus d'un an. Ainsi, l'ouverture de nouvelles portes aériennes commerciales et de fret vers le continent africain (1 milliard d'habitant) pourrait être une opportunité non négligeable.


De toute évidence, c'est un sommet qui suscite énormément d'espoirs chez les caribéens tant les opportunités de coopérations (université, santé, culture) CARICOM-Afrique sont vastes.


Un sommet que vous pourrez suivre en direct.


​Les échanges entre la Caraïbe et l'Afrique ne sont pas à leurs balbutiement. Liés depuis 1973, par les Conventions de Lomé, puis de Cotonou, les Etats caribéens et africains forment ce que l'on appelle communément "les Pays ACP (Afrique-Caraïbe-Pacifique)". Créé à l'initiative de la CEE, l'Organisation des Pays ACP pourrait être considéré comme un instrument de développement de l'Union Européenne pour soutenir le développement des territoires signataires des conventions. Toutefois, à l'aube du XXIe siècle, les Etats ACP mirent davantage l'accent sur la nécessité de développer la solidarité intra-ACP, afin que l'institution soit un outil de concertation pouvant défendre et coopération SUD-SUD). L'affirmation des identités culturelles et la restitution des biens culturels étant explicitement mentionné dans la Déclaration de Santo Domingo en 1999.






17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page