ELECTIONS GENERALES 2020 ST-VINCENT ET LES GRENADINES

Salut les caribéens,


Une fois n'est pas coutume cette année, nous parlerons d'élections. Pas celle des Etats-Unis, mais un scrutin plus proche de nous : Saint-Vincent-et-Les-Grenadines (de toute évidence, vous l'aviez déjà vu dans le titre lol).


L'actualité caribéenne étant chargée nous essaierons de comprendre de façon très concise les enjeux de ce scrutin.


Prenez vos palmes et tubas pour cette escale vincentaise.



CONTEXTE


Saint-Vincent-et-les-Grenadines est Etat archipel situé dans les Leewards Islands.


Il est composé de l'île principale, Saint-Vincent, où se situe la capitale Kingstown (à ne pas confondre avec KINGSTON) et l'archipel des Grenadines comprenant les îles de Bequia, Mayreau, Union Islands, Moustique...





Ancienne colonie britannique, SVG est devenu indépendant le 27 octobre 1979. Milton CATO devenant le 1er Premier Ministre.


Constitutionnellement, SVG applique un système de type Westminster caribéen. Elisabeth II est la Chef d'Etat, qui désigne un gouverneur général pour la représenter.


L'archipel compte 15 circonscriptions où sont élus un représentant lors des élections générales.


Le Parlement est unicaméral (une chambre), composé de 15 représentants élus pour 5 ans au suffrage universel uninominal et 6 sénateurs nommés par le Gouverneur général sous l'avis du Premier Ministre et du Chef de l'Opposition.



PARTIS EN PRESENCE


Unity Labour Party : Issu d'une fusion avec le Saint-Vincent Labour Party en 1994, le Unity Labour Party est un des partis principaux de l'archipel. D'orientation socialiste, il s'inspire des de la politique sociale et travailliste chère au père de l'Indépendance Milton CATO.

Au pouvoir depuis 2001, le l'ULP, est mené par le charismatique Premier Ministre Ralph GONSALVES.


New Democratic Party : Fondé en 1975 par l'ancien Premier Ministre Sir James MITCHELL (1984-1998), le parti se présente comme défenseur des valeurs démocrates et libérales pour le développement de l'archipel. Ce fut, par exemple, sous la gouvernance NDP que fut impulsée la politique touristique que l'on connait.



RALPH GONSALVES A LA RECHERCHE D'UN 5e MANDAT


Après 19 ans au pouvoir, Ralph GONSALVES est le dirigeant caribéen au pouvoir le plus longtemps. En lice à l'élection générale, il brigue un 5e mandat, exploit jamais réalisé dans l'Histoire politique vincentaise, voire même dans la Caraïbe.



Ralph GONSALVES, Premier Ministre vincentais


Toutefois, 19 ans de pouvoir est synonyme de bilan de après deux décennies de gouvernances.


Un bilan qu'a présenté l'ULP dans son programme long d'une centaine de pages. L'inventaire des investissements menés entre 2001 et 2019 a été réalisé, la construction de Argyle Internationale Airport en est le porte étendard.


Des investissements que fustigent le leader du New Democratic Party, Godwin FRIDAY, les qualifiant "d'investissements bling-bling" et questionnant leurs apports réels dans le quotidien des vincentais.



Godwin FRIDAY, leader du New Democratic Party

UNE PAUVRETE GRANDISSANTE


Si le gouvernement se félicite dans son programme d'avoir diminué le taux de pauvreté de 27% à 3% ; une étude de l'Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale(OECO) apporte des éléments plus contrasté : le taux de pauvreté s'élèverait en réalité à 36%.


A cela s'ajoute un taux de chômage qui stagne à un taux moyen de 25%, soit l'un des plus haut de l'OECO.


Un véritable défi à relever, alors que les premières conséquences de la crise économique liée à la pandémie COVID-19 commence à se ressentir.


Dans son programme, l'ULP annonce pour l'emploi la création de futurs chantiers publics (port, réseau routier ..) et aussi des investissements de promoteurs privés (+ 1500 chambres d'hôtels).



Le nouvel aéroport International de Saint-Vincent-et-les-Grenadines


De plus, la nomination de son fils Camillo GONSALVES au poste de Ministre des Finances n'a pas été apprécié par la population qui y voient à la fois un parachutage et les prémices d'une succession politique.



LA CITOYENNETE PAR INVESTISSEMENT, UN LEVIER ECONOMIQUE


Dans cet Etat-Archipel où l'économie repose sur le tourisme, l'agriculture et la pêche, les deux partis prétendant se doivent de trouver assez vite des solutions pour éviter un désastre économique et social.


Pour relancer l'économie et l'investissement, Godwill FRIDAY et le NDP relance la proposition du programme de Citoyenneté par Investissement, appliqué dans les autres Etats de la Caraïbe (Dominique, Antigua, Saint-Kitts ...) pour attirer les investisseurs étrangers.


Proposition faisant l'objet de violentes critiques de Ralph GONSALVES qui accuse le NDP de vouloir vendre le Pays. Pour rappel, un programme de citoyenneté par investissement avait été développé par Sir James MITCHELL, mais abrogé en 2001 par le gouvernement actuel dès leur arrivée au pouvoir.


De leurs côté, le New Democratic Party a axé sa campagne sur les promesses non tenues par l'administration Gonsalves. La construction d'un nouvel hôpital, maintenant repris par le NDP, est l'une des illustrations de cette critique.



L'élection générale du 05 novembre 2020 pourrait vraisemblablement apporter son lot de surprise. Après 20 ans au pouvoir, la population vincentaise pourrait être tenté par la voie du changement qui souffle dans la Caraïbe.










49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout