top of page

ELECTIONS GENERALES 2020 – SAINT KITTS ET NEVIS

Dernière mise à jour : 16 juil. 2020

BIENVENUE SUR PASSEPORT CARIBÉEN

Il s’agit du tout premier article du blog mais nous aurons le temps discuter plus longuement après.

Aujourd’hui nous allons parler Elections et prendre la direction de Saint Kitts & Nevis !!



PRÉSENTATION


Pour que vous vous situez bien, Saint-Kitts & Nevis est un archipel-Etat situé au nord des Petites Antilles (Leeward Islands), coincé entre Saint-Eustache, Antigua & Barbuda et Montserrat.

arc-antilles

Officiellement désigné Federation of Saint Kitts and Nevis, l’archipel couvre superficie totale de 269 km2 et est peuplé de 53.000 habitants, ce qui en fait l’Etat plus petit et le moins peuplé des Amériques.


Administrativement, le pays est formé en fédération, comme l’indique son nom officiel, d’une Partie l’île de Saint Kitts et l’île de Nevis (98 km2), qui jouit d’une autonomie pleine avec sa propre Constitution et son Gouvernement.


A l’instar des autres Nations membres du Commonwealth, la Reine Elizabeth II est le chef d’Etat, désignant un gouverneur général pour la représenter.


Le Parlement, lui est composé de 14 ou 15 membres :

  1. 11 députés élus au suffrage universel direct lors des Elections Générales, (9 députés de Saint Kitts et 2 pour Nevis)

  2. 2 sénateurs désignés par le Premier Ministre et 1 de l’opposition désigné par le Gouverneur Général. Si le procureur général n’est pas nommé sénateur, il obtient automatiquement un siège (d’où la 15e)

A l’issu de ces élections, le Premier Ministre est désigné par le Gouverneur Général parmi les députés élus lors des Elections Générale pour une durée de 5 ans, renouvelable.



PARTIS EN PRÉSENCE


Le Saint-Kitts Labour Party (partis travailliste) est le plus ancien parti politique de Saint Kitts, il a été fondé en 1932 sous le nom de Worker’s League, puis renommé sous le nom actuel en 1966 par Robert BRADSHAW, élevé plus tard au rang de Père de l’Indépendance.

Entre 1995 et 2015, le Parti, alors mené par le Dr Denzil DOUGLAS, va dominer le paysage politique de l’archipel.


People’s Action Movement est l’autre grand parti du Pays. Créé en 1965, le parti a pour objectif de fédérer la population en la plaçant au centre de son action politique. Les objectifs sont clairs : améliorer l’environnement de vie des kittitiens et des néviciens en les responsabilisant.


Lors des élections de 1980, le PAM accède au pouvoir grâce à une coalition menée avec le Nevis Reform Party. Kennedy Simmons, devenu Premier Ministre, œuvre pour la fédération des deux îles et obtient l’indépendance du pays en 1983.

sir-kennedy-at-knighthood

Sir Kennedy Simmons, ancien Premier Ministre de Saint-Kitts & Nevis (1980-1995)


People Labour Party est un parti issue d’une scission avec le Saint Kitts Labour Party en 2013 par Timothy HARRIS

TEAM UNITY SYMBOLE D’ESPOIR


Les élections générales de 2015 ont contribué à une véritable redistribution des cartes politiques suite à une coalition inédite entre le PAM, le PLP et le CCM (un des deux partis politiques de Nevis).


En effet, après 20 ans à la tête du Gouvernement, l’influence du SKLP a chuté, en cause : d’une situation économique complexe, d’un taux de criminalité si haut que le pays a régulièrement figuré comme l’un des plus dangereux par des médias américains.


En remportant 7 des 11 sièges de la National Assembly, l’alliance TEAM UNITY marque une  forte volonté de la population de changer l’échiquier politique de l’archipel de Saint Kitts & Nevis.

DF00F552-757F-44B5-9BD3-3DC9D5D1F6C1



UNE CAMPAGNE SOUS FOND DE SCANDALE POUR LE SAINT KITTS LABOUR PARTY


Pour ces élections du 05 juin 2020, ce sont les mêmes protagonistes qui se font face, d’un côté la Team UNITY (PLP – PAM – CCM) et de l’autre le Saint Kitts Labour Party, toujours mené par Dr Denzil DOUGLAS.


Si on se fit aux chiffres communiqués par le Gouvernement kittitien, tous les éléments sont aux verts :

  1. L’économie du pays est pleine croissance (augmentation de 2.5% en 2019, 2.9 en 2018) grâce à des investissements massifs dans les infrastructures touristiques (aménagement du terminal de Port Zante),

  2. Taux de criminalité en forte baisse à raison des investissements dans l’équipement des forces de police, mais aussi avec la mise en place de programmes de préventions et d’insertions,

  3. Mais aussi le programme controversé de Citoyenneté par Investissement (CBI) qui a rapporté environs 500 millions de EC$ en 2019.

2nd cruise pier 4 berths (002)1

Projet phare d’aménagement du terminal de croisière de Port Zante (source : Air & Sea Port Authority)


Même si la gestion de ce programme est l’un des arguments de camp NEXTGEN SKN (Saint Kitts and Nevis Labour Party), la campagne a été éprouvante pour le parti qui a dut répondre aux soupçons de trafic qui pesaient sur Denzil DOUGLAS, arrêté en novembre 2019 à Gatwick en possession de 92.000 $, puis sa possession d’un passeport dominiquais l’ayant contraint à démissionner de son poste de député.

Dr-Denzil-Douglas-wic-news-dec-12-1127-696x464

Hon. Denzil DOUGLAS, Premier Ministre de 1995 à 2015



L’OMBRE DU CORONAVIRUS


Vendredi 05 juin 2020, les kittitiens et néviciens devront se rendre après une campagne unique dans l’Histoire qui s’est déroulée sur en grande majorité sur Internet et sur les réseaux sociaux, du fait des mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre la pandémie du COVID-19.

10426874_1044204992272552_7829605379069338409_n

En 2015, des centaines de kittitiens de la diaspora s’étaient retrouvés bloqués à l’aéroport à la suite des élections. Crise ayant été réglée par le 1er ministre élu, Timothy Harry par l’affrètement de vols charters (source : The St. Kitts & Nevis Times)


Le Gouvernement peut d’ailleurs se féliciter des résultats de son action contre la propagation du virus car le pays est l’un des rares au monde à pouvoir afficher l’absence de décès lié au Coronavirus et un nombre de contaminé très bas (15 cas).


La campagne fut exceptionnelle car si d’ordinaire, la diaspora était autorisée à rentrer pour se rendre aux urnes, elle ne pourra pas malheureusement prendre part au scrutin en raison des mesures d’interdictions d’entrée sur le territoire pour les ressortissants en provenance d’Europe et d’Amérique du Nord.


C’est pour cette raison que seuls les observateurs de la CARICOM ont été autorisés à venir, à contrario de ceux de l’OEA qui ont vu leurs demandes de visa être refusées.

Sebastien MARIE-CALIXTE

15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page